L’Orient à table

Bonsoir mes fripouilles,

Je devais tester un masque visage aujourd’hui mais je n’ai pas pris le temps.
Pour me faire pardonner, je vais vous faire partager mon repas de ce soir.

Je ne sais pas si je l’ai déjà dit, mais j’adoooooore cuisiner (parce que, après l’effort, le réconfort : ON MANGE).

Et je cuisine aussi bien des plats de chez moi (Italie) que des plats asiates, africains (les origines de mes enfants) et pleins d’autres choses encore.

Ce soir, c’était couscous.

Et c’est la maman d’une ancienne amie d’école qui m’a montré, il y a quelques années, comment le préparer. Je dois dire que c’est vraiment une merveille. Je ne le réussi probablement pas aussi bien qu’elle, mais au moins moi, je ne fais pas cuire ma semoule juste avec de l’eau bouillante… lol

J’aurais dû penser à faire des photos étape par étape mais je ne pensais pas vraiment poster ce billet aujourd’hui donc vous aurez juste le résultat final et je vous mettrai ma recette.

Alors, pour un couscous pour 6 personnes :

  • Ingrédients

1kg de couscous moyens ou gros grains
200gr de pois chiches
5 oignons
2 boîtes de tomates pelées
4 navets
10 carottes
3 courgettes
2 aubergines (facultatives)
Safran
Coriandre fraîche
Paprika
Ras El Hanout
Piment
De la viande pour 6 personnes (je prends 8 merguez, 8 petites côtes d’agneau, 6 pilons de poulet)

34687525_215620289229401_1913693532808282112_n

  • Recette
  1. Dans une marmite, je fais revenir ma viande dans de l’huile d’olive avec sel, poivre et du ras el hanout.
    Une fois cuite, je réserve.
  2. Dans le suc de la viande, je fais revenir mes légumes préalablement coupés grossièrement.
  3. Je recouvre d’eau et je laisse mijoter à feux moyen.
  4. Je prends ma semoule que j’humidifie légèrement avec mon bouillon et je la place dans une passoire (ou dans la partie supérieure de la couscoussière pour ceux qui en possède une). Je place ma passoire au-dessus de mon bouillon et je couvre.
  5. Toutes les 15 min je prends ma semoule, je la mets dans un plat et je la travaille avec un peu d’huile d’olive ou du beurre pour bien séparer les grains.
    Et je repose à chaque fois sur ma marmite pour la laisser cuire à la vapeur et qu’elle prenne bien l’odeur du bouillon.
  6. J’assaisonne mon bouillon et je réitère l’étape 5 jusqu’à cuisson complète de ma semoule.

Il n’y a plus qu’à servir et à déguster mes fripouilles.

Et vous, vous le préparez comment votre couscous ?

XOXO
Gwan.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s